Le nouveau président du Sénégal en Mauritanie pour sa première visite à l’étranger


Le nouveau chef d’État sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, est en visite officielle jeudi en Mauritanie voisine, son premier déplacement à l’étranger depuis son élection fin mars, selon les présidences sénégalaise et mauritanienne.

Le nouveau président du Sénégal a choisi la Mauritanie pour son premier déplacement à l’étranger depuis son élection fin mars. Bassirou Diomaye Faye s’est rendu jeudi 18 avril en visite officielle dans ce pays voisin.

Il est arrivé en fin de matinée dans la capitale mauritanienne Nouakchott, a constaté un journaliste de l’AFP, pour une visite d'”amitié et de travail” de quelques heures, selon les présidences.

Bassirou Diomaye Faye doit s’entretenir avec son homologue Mohamed Ould Cheikh el-Ghazouani, avant une réunion des délégations des deux pays, selon un programme communiqué par la présidence mauritanienne.

Parmi leurs dossiers communs, le Sénégal et la Mauritanie partagent le gisement de gaz naturel Grand tortue Ahmeyim (GTA), à leur frontière maritime, développé par le Britannique BP avec l’Américain Kosmos Energy, la Société mauritanienne des hydrocarbures (SMH) et la société publique sénégalaise Petrosen.

Le début d’exploitation est prévu en fin d’année pour ce gisement sur lequel les deux voisins ouest-africains comptent pour leur développement.

Libération de pirogues sénégalaises arraisonnées en Mauritanie

Le Sénégal, lié par un accord de pêche avec la Mauritanie, dépend aussi en partie de ce pays pour son approvisionnement en poisson.

Des responsables de pêcheurs sénégalais ont demandé au président Faye de discuter avec les autorités mauritaniennes de la libération de pirogues sénégalaises arraisonnées en Mauritanie après avoir été accusées de n’avoir pas respecté la législation dans ce pays, rapporte jeudi la presse sénégalaise.

Les travaux d’un pont reliant Rosso-Mauritanie et Rosso-Sénégal, sur les deux rives du fleuve Sénégal, vital pour les échanges entre les deux pays voisins, ont par ailleurs été lancés en novembre 2021. La date d’inauguration n’a pas été indiquée.

L’opposant antisystème Bassirou Diomaye Faye, cinquième et plus jeune président du Sénégal depuis l’indépendance de ce pays en 1960, a été élu au premier tour le 24 mars, face au candidat du pouvoir, l’ex-Premier ministre Amadou Bâ. Il succède au président Macky Sall, qui n’était pas candidat après deux mandats depuis 2012.

Bassirou Diomaye Faye doit se rendre samedi en Gambie, pays enclavé dans le Sénégal à l’exception de sa façade maritime, selon un communiqué du gouvernement sénégalais publié mercredi.

 

 

 

 

AVEC AFP


IZINDI NKURU

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.